jeudi 10 mars 2016

Dire au revoir à l'Hiver


Suis-je le seul à avoir remarqué que nous avons eu à peine 10 semaines '' d'hiver '' ?

Entre les quatre ou cinq redoux auxquels nous avons eu droit, on ne peut pas dire que cette année
l'hiver s'est réellement installé. Nous avons plutôt reçu quatre couches de glace pour 
quelques bordées de neige. 

Quel contraste avec l'hiver 2015 où le Québec avait fait faux bon au reste du monde alors que
nous avons eu de grands froids pour de grands réchauffements ailleurs.

En me promenant au parc La Fontaine hier, il y avait vraiment de la tristesse à voir. 
Je ne pouvais pas me réjouir de la fonte; alors que mes patins à glace n'ont servis qu'à
cinq - six reprises. Au moins le temps était clément vers le début janvier pour que nous
puissions faire du ski en Outaouais!

fonte de mars 2016
Hier au Parc La Fontaine

Petit extrait du Journal de Montréal : 

Nous connaissons tous et toutes les avantages de l'hiver pour la Nature. Pour notre
''confort'' de nordique, disons aussi qu'il nous protège des maladies, virus et insectes ravageurs
du sud. Voilà pourquoi je me sens toujours bizarre de devoir me porter à la défense de l'Hiver
face aux gens qui s'entête à souhaiter un été perpétuel; Et ce, pour trop souvent de mauvaises raisons : peur du froid, peur de déneiger l'auto, peur de la glace sur le béton, peur de devoir faire son ''ménage du printemps'', peur d'avoir à changer sa garde-robe deux fois par année, peur de ne pas pouvoir montrer son ''body-building'' à l'année longue, etc. Cela me fait pitié... 

Dans une ère ou les scientifiques ne cessent de nous mettre en garde contre le réchauffement planétaire et les changements climatiques, se réjouir des dérèglements de la Nature est complètement sénile comme attitude. Ces journées grises et de fonte pourraient aussi contribuer à réveiller des gens. 

fonte de mars
Vendredi dernier, la fonte avait déjà commencée au Mont-Royal


Dans le fond, même si l'Équinoxe du Printemps est à la fin mars, je voulais également simplement dire en avance : 
Au revoir Vieille Hiver... Et à l'année prochaine.



Aucun commentaire:

Bannière