jeudi 4 février 2016

''Livre de la Voidie et de la Chouennerie'' de Michel-Gérald Boutet








Michel-Gérald Boutet

Livre de la Voidie et de la Chouennerie


Tome 1 


La Sorcellerie et la tradition païenne des anciens canadiens





Voilà le titre et sous-titre surprenant du premier tome d'une petite série de livres du chercheur et druide Michel-Gérald Boutet.



(Un deuxième billet viendra bientôt avec quelques commentaires sur le livre, vous m'excuserez donc d'être avare de mots pour l'instant.) 



D'abord, pourquoi s'intéresser à la question ? Surprenant dis-je? À la fois oui et non. En premier lieu, oui puisque M. Boutet s'aventure dans un terrain peu exploré qu'est l'exploration de la tradition orale et du mysticisme de la formation sociale que forme le peuple Québécois, canadiens-français et de Nouvelle-France. Ensuite, non puisqu'il s'agit, à l'heure d'une globalisation culturelle galopante alimentant un multiculturalisme normalisant, d'une introspection fort légitime d'un peuple qui doit renouer avec ses racines afin de mieux aborder les défis de l'avenir. Surprenant dis-je? Également, simplement puisqu'il s'agit de choses qu'on ne vous enseignera pas à l'école... 



Entre l'institution dominante judéo-chrétienne et les nombreuses connexions avec les peuples autochtones et les premiers habitants de la Nouvelle-France, l'immense territoire restait pourtant ouvert pour que vivent d'anciennes sagesses et pratiques païennes. Bien évidemment, vous comprendrez que, par exemple, la Chasse-Galerie n'est que la pointe christianisée de l'iceberg que forment les contes, mythes, traditions, etc. de notre peuple. Déjà, ne dit-on pas '' courir la chasse-galerie ou le loup-garou ?'' Notez que le lycanthrope n'est pas connu comme étant un être fantastique chrétien...





(On peut saluer au passage la publication de Créatures fantastiques du Québec Tome 1 et 2 de M. Bryan Perro qui fait un travail pédagogique appréciable et très accessible pour le grand public.)

     

Et si vous pensez que c'est tout... Je cite : ''L’ethnologue québécois Marius Barbeau (1883 – 1969), originaire de Sainte-Marie de Beauce, lieu de tradition, collectionnera pour le compte de la prestigieuse Smithsonian Institute américaine plus de 400 contes et 7000 chansons du répertoire oral des Canadiens-français.''- Michel-Gérald Boutet

Comme nous sommes ici déjà au tournant du 20e siècle, imanigez tout ce qui a pu être oublié...


french canadian




''Early French settlers in North America brought with them folk traditions that survived here longer than in France—a pattern repeated among many groups.'' - Smithsonian Institute




Naturellement, l'étude de la tradition orale est complexe et M. Boutet débute son livre en établissant sa méthodologie. Si on s'intéresse pour l'instant qu'au titre, on y retrouve deux mots que nous n'entendons pas tous les jours, voici des definitions : 
Voidie et Chouennerie



'' Au Canada français, dans Charlevoix, la chouennerie est généralement considérée comme l’ensemble de la tradition orale, la matière du conte et de la sorcellerie. Ou encore, selon la tradition populaire, le terme chouenner veut dire raconter des merveilles, la chouenne ou chaouine étant la parole. La Chouennerie est aussi le lieu où la parole l’exprime, en général un lieu isolé, hiérophanique, une île, un enclos, une clairière ou un bord de l’eau protégé, l’anse adossée d’une falaise, voire la forge ou le moulin de l’habitant. La nature apparaît alors comme un monde merveilleux ordonné par des puissances régulatrices merveilleuses. '' - Michel Gérald Boutet






''Si la chouennerie est la parole, la voidie (du vieux français voisdie = « finesse ») est la sagesse.'' - Michel Gérald Boutet


Ainsi, le chouenneux peut être la personne qui partage la sagesse ancestrale par le conte, le mythe et la tradition. 


(*La suite dans un prochain billet*)

Aucun commentaire:

Bannière