Diligos nous offre par la même occasion avec générosité les garii (mantras) de ''tout les dieux'' et de son Deuos Teugios (dieux préféré). Son article présente très bien comment utiliser le malacos pour la méditation et le chant des garii.     :)

Ressourcé, on peut bien entendu trouver les correspondance du malacos de la C.C.C. dans le bouddhisme et l'hindouisme qui sont de racine indo-européenne. Voici ce qu'on peut très facilement retrouver sur Wikipédia : 

La mâlâ (japa mala ou mâlâ, signifiant guirlande) est un chapelet hindoujaïn1 et bouddhiste. Utilisé pour la récitation des mantras2. Elle est composée traditionnellement de 108 grains, graines ou perles de bois de diverses essences, en bois de santal par exemple. Certaines écoles utilisent cependant des mâlâ comportant un nombre inférieur de grains

Dans le bouddhisme :Il accompagne le pratiquant bouddhiste lors de ses prières, et sert à compter les récitations de mantras. Entre les grains de la mala sont, parfois, insérés quatre repères appelés chaturmaharaja, perles plus grosses ou pendentifs symboliques (vajra ou gantha). La mala peut être en bois, en verre, en pierres semi-précieuses ou en os. Il est composé de 108 grains ou graines qui signifient les 108 épreuves que Bouddha a dû subir, ou les 108 noms qu'il utilise.

Dans l'hindouisme : Le rudraksha est constitué de graines de différentes tailles d’Elaeocarpus ganitrus. Le simple fait de porter ce chapelet sur soi, dans l'hindouisme, aurait des vertus spirituelles.
Bhutan - Flickr - babasteve (83).jpgLa mâlâ est aussi une guirlande de fleurs - soucijasmin - utilisée pour la parure. Lorsque celle-ci est placée sur une représentation divine, elle a alors un caractère dévotionnel. La fabrication de ces mâlâ est la tâche d'artisans spécialisés, les mâlâkâra constitués en caste et maîtrisant ce qui est considéré comme un des 64 arts traditionnels indiens. Le mot mâlâkâra est d'ailleurs un nom de famille courant au Bengale pour les artisans de cette caste. -  https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A2l%C3%A2

--------------------------------------------------------------



outils de méditation et de communion divine
Mâlâ, Malacos de communion divine
À votre bénéfice, Voici ci-bas la photo de ce que j'ai fait comme malacos mais cette fois plus petit et plutôt comme outils de communion divine : 


outils de communion divine , méditation
Mâla, Malacos de communion divine
L'idée directrice est la suivante : 7 billes de votre choix pour les 7 grandes divinités, une bille de forme carré pour les 4 druides primordiaux selon la mythologie irlandaise, une bille de forme différente pour le Bitumos (le monde manifesté), des plus petites billes entre chacune pour votre divinité préférée et, finalement, un triskel pour fermer le tout. 

Je souhaitais un cycle de mantra à chanter qui prendrait autour de 10 minutes maximum.

Je propose de commencer par le chant de OM | AUM et de le chanter avant chacun des mantras pour votre divinité préférée, donc avant chacune des petites billes. Ensuite vous chanter le mantra de votre divinité préférée. 
Cela donnerai ceci : OM, Némi __________  . Selon le model de Diligos. 

Pour les 7 grandes divinités nous avons donc : Lugus, Dagodeuos, Nodons, Brigantia, Ogmios, Devocaptos et Gobannos. Pour chacune de ces grandes divinités, vous pouvez chanter : 
OM , Olloï (où Ollos|a) ____________ .  
Ou
OM, Némi ________________.  

Pour le Bitumos, vous pouvez chanter OM ou sinon... rien. 
Les symboles que j'ai pyrogravés sont uniquement optionnels. Vous pouvez parfaitement composer votre propre malacos avec les billes de votre choix. 
Bien entendu, la pratique vous dira d'elle-même comment faire au mieux pour vous-même. 

Merci à vous 

Cleio Louernos

p.s: tout commentaire serait bien entendu apprécié, merci de m'écrire ! :)